Isabelle Ricq













Nous habitions là.
Ils nous ont demandé 200000 francs CFA [300 euros] pour pouvoir rester. Comme nous ne pouvions pas payer ils nous ont chassés.

Ça me fait mal de voir ça. Les gens de la Socapalm sont venus ici plusieurs fois, nous leur avons dit de nous laisser un peu de forêt pour chasser mais ils ne veulent pas.

Les gens de la plantation se moquent de nous, ils nous appellent les singes, les rats.



Village pygmée dit Bidou III